CHOISISLAVIE.com

CHOISISLAVIE.com

changements climatique
base_jump

"J'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. CHOISIS LA VIE, afin que tu vives, toi et ta descendance"

La Bible, livre du Deutéronome, chapitre 30, verset 19

La Bible

"Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle."

Évangile de Jean, chapitre 3, verset 16

TITANIC ET RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE : UN REPLAY APOCALYPTIQUE ?

Puce boule verte

UN NAVIRE INSUBMERSIBLE

Orgueil de la compagnie Anglaise "White Star Line", le Titanic était, en 1912, le navire de tous les records: 260 m de long, 26 m de large, 46000 tonnes pour 50000 chevaux de puissance. Un palace flottant, habillé de bois précieux, de bronze, et de marbre qui ornaient les vastes salons et les appartements de grand luxe.

Avec ses 16 compartiments étanches, on le disait insubmersible. Alors pourquoi mettre des canots de sauvetage supplémentaires ? Il en avait déjà 14, pouvant accueillir 1178 passagers. Il n'y avait donc aucun souci pour les 2207 personnes à bord et le trésor en diamants.

Puce boule verte

LE PLUS GRAND NAUFRAGE DE TOUS LES TEMPS

Le 10 avril 1912, le Titanic appareille de Southampton (Angleterre) pour New York. Le soir du 14 avril, les radios de plusieurs navires signalent plusieurs fois au Titanic la présence d'icebergs dans les parages. Mais celui-ci, ne tenant pas compte de ces avertissements continue sa route à 25 nœuds (soit plus de 46 km/h), sans ralentir. C'est à 23:40 h, ce dimanche soir, qu'un iceberg ouvre une brèche de 100 mètres dans le flanc du paquebot.
L'eau s'engouffre dans les cales, mais beaucoup refusent les gilets de sauvetage, convaincus que le Titanic ne peut pas couler. De plus, ils doivent aller dans des canots inconfortables, dans un froid glacial, alors que les salons luxueux et illuminés des 1ères classes sont toujours là.

Mais en moins de 3 heures, tout est fini. 1502 personnes périssent noyées et les 705 personnes qui ont pris place dans les canots de sauvetage sont sauvées. L'insubmersible navire Titanic n'existe plus et gît par 4000 m de fond.

haut de page ) 

Puce boule verte

NOTRE PLANETE, UN TITANIC INSUBMERSIBLE ?

La foi en l'être humain, la croissance industrielle, l'augmentation de l'espérance de vie, les nouvelles technologies et les promesses du transhumanisme, nous bercent dans des espoirs d'avenir serein et nous réconfortent en nous donnant le sentiment que rien ne peut nous arriver. Avec la sur-médiatisation des guerres, des catastrophes climatiques, des scandales sanitaires et financiers, nous sommes devenus insensibles aux dangers et dans le déferlement des publicités qui entrecoupent ces drames, l'eau est si pure, le ciel si bleu et l'herbe si verte.

De plus, les dirigeants, politiques et "grands patrons", capitaines de notre navire terrestre ont plus de cartes en main que nous et ne semblent pas inquiets ! Ils connaissent les avertissements des experts du GIEC (1), scientifiques, biologistes et autres spécialistes, et beaucoup ont lu le livre de Jared Diamond, "Collapse" (2), mais il ne semble pas y avoir d'urgence, car rien ne semble changer.

Puce boule verte

L'ICEBERG DU SIECLE OU LE NAUFRAGE ANNONCÉ

Pourtant, les unes de nos médias sont de plus en plus remplies de nouvelles alarmantes, témoignant d'un monde en souffrance :

  • pollutions plastiques et produits toxiques comme jamais,
  • accélération de la disparition des écosystèmes et de nombreuses espèces dans la biodiversité (60 % des populations d'animaux sauvages ont disparu en moins de 50 ans - un rythme 100 à 1000 fois supérieur à la normale) (3),
  • températures records des océans entre 2015 et 2018 entrainant fonte accélérée des glaces et de nombreux changements climatiques extrêmes (rapport 2018 de l'OMM – Organisation Météorologique Mondiale) (4),
  • excès d'utilisation des énergies fossiles et des ressources naturelles; manque d'eau douce annoncé,
  • date du pic pétrolier (fin d’un pétrole abondant et peu cher) se rapprochant toujours plus vite,
  • déplacement de millions de personnes en raison de catastrophes liées à des phénomènes météorologiques et climatiques,
  • augmentation du réchauffement de la planète toujours plus fort que celui calculé,
  • fonte du permafrost, pouvant libérer des virus oubliés et des milliards de tonnes de gaz à effet de serre qu'il emprisonne depuis des millénaires, et qui accéléreront le réchauffement climatique.

Le catastrophisme, réservé avec dérision aux sectes et groupes apocalyptiques s'est invité dans notre confort quotidien.
Il n'a plus besoin de prophète. L'iceberg est droit devant, et la phrase de Jacques Chirac, président de la République française, prononcée au 4ème Sommet de la Terre le 2 septembre 2002 à Johannesburg, en Afrique du Sud, prend tout son sens, jour après jour: " Notre maison brûle et nous regardons ailleurs ".

haut de page ) 

Puce boule verte

DES ALERTES SÉRIEUSES

Aujourd'hui, en 2019, beaucoup de chercheurs, ingénieurs, scientifiques et philosophes sont très inquiets car ils aperçoivent la partie cachée de l'iceberg qui se rapproche de nous plus vite qu'on ne le pensait. La collapsologie (étude de l'effondrement de notre civilisation) est un terme que l'on entend de plus en plus et Pablo Servigne, l'un des colporteurs Français de cette approche transdisciplinaire, est maintenant invité lors de colloques scientifiques, ainsi qu'à des réunions d'élus désirant axer leurs visions sur l'avenir.

A 16 ans, Greta Thunberg (5) est invitée au Parlement Européen et la jeunesse mondiale manifeste dans les rues pour demander aux gouvernements d'agir et des associations intentent des procès aux politiques de leur pays pour inaction devant ces dangers !

Tout en réalisant l'imminence de l'effondrement de notre civilisation, la collapsologie parle de la fin d'un monde (et non du monde), mettant l'espoir dans la bienveillance et la solidarité humaine, en espérant dans les multitudes d'initiatives et d'idées inventives qui peuvent sortir de l'esprit humain (récupérations, Clean walk et Trashtag challenge, recyclages, villages participatifs, permaculture, etc.). C'est la transition et non la fin.

Mais l'homme pourra-t-il vraiment se tenir debout face aux rouleaux compresseurs des tornades, inondations, sécheresses, incendies démesurés, tremblements de terre, crash financiers, pandémies, attentats, guerres et exodes massifs des peuples ?
Beaucoup reconnaissent que, dans l'état actuel des choses, il n'y a pas de retour en arrière possible.
Aujourd'hui, il n'est plus question de savoir si l'effondrement va arriver, mais plutôt quand ?

Puce boule verte

DES CANOTS DE SAUVETAGE POUR TOUT LE MONDE ?

Après le naufrage du Titanic, le bureau de la White Star line à Liverpool, installa deux grandes tables, avec sur l'une les noms de ceux qui étaient "connus comme sauvés" (known to be saved) et sur l'autre les noms de ceux qui étaient "connus comme perdus" (known to be lost).

La Bible parle aussi d'un "livre de vie" (6) dans lequel sont marqués les noms de ceux qui sont sauvés, attestant l'inscription d'entrée dans l'éternité de ceux qui y sont inscrits. La mort physique nous atteindra tous sur cette terre, mais ceux dont les noms sont inscrits dans le livre de vie, "connus comme sauvés", auront le privilège d'atteindre une terre ferme et d'échapper au "naufrage" final de la "seconde mort" annoncé dans cette même Bible. (7)

Nous pouvons embarquer dans un canot de sauvetage, qui, au-delà de notre fin terrestre nous amènera sur une nouvelle planète Terre, parfaite, sans défauts, ou même la mort n'aura plus de pouvoir. Cette planète est une réalité ! La Bible parle "d'un nouveau ciel et d'une nouvelle terre (8) . . . ou il n'y aura plus ni deuil, ni cri ni douleur"

haut de page ) 

Puce boule verte

MONTER DANS LE CANOT DE SAUVETAGE : UN CHOIX VITAL

Notre terre a déjà commencé à pencher et à s'enfoncer inexorablement. Monterez-vous dans le canot de sauvetage ou resterez-vous dans ce grand déni collectif, comme beaucoup de passagers du Titanic qui ont péri, étant convaincus qu'il était insubmersible ?

L'orgueil qui nous fait mettre notre foi en l'homme, en oubliant notre créateur, nous maintient dans l'illusion d'un avenir lumineux. Mais Dieu, connaissant l'échéance terrible qui s'approche, et nous aimant malgré cela plus que tout, vient lui-même sur notre terre, proposer une issue de secours, une porte de sortie, dont il est lui-même l'auteur et le moyen, au travers de sa vie donnée pour nous.

En mourant à la croix, Jésus-Christ, incarnation du Dieu vivant, prend sur lui la condamnation de notre rébellion et devient notre seul moyen de salut : " Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; " (9)

Une seule porte à franchir, par la foi, en reconnaissant notre orgueil et en lui demandant pardon. Une démarche simple, unique, pour un vrai "sauvetage" éternel. " quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé." (10)

Ce choix nous apportera la paix du cœur et une espérance réelle pour le reste de notre vie sur cette terre et dans les temps difficiles qui s'annoncent. Une paix garantie pour l'éternité, mais aussi au cours de ce "naufrage" annoncé, ou le Divin Berger nous conduira lui-même sur des eaux paisibles (11), vers les nouveaux rivages d'une nouvelle terre, purifiée de tous les maux actuels. (12)

Les boutons " Rencontrer Dieu " ci-dessous, sont là pour vous aider dans cette démarche.

( 1 ) - Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat (GIEC)
( 2 ) - "Effondrement" de Jared Diamond – éditions Gallimard
( 3 ) - WWF : https://www.wwf.fr/vous-informer/actualites/rapport-planete-vivante-2018
( 4 ) - OMM : https://public.wmo.int/fr/medias/communiqués-de-presse/état-du-climat-en-2018-les-conséquences-du-changement-climatique
( 5 ) - Adolescente suédoise, militante pour le climat
( 6 ) - La Bible, lettre de Paul aux Philippiens, chapitre 4, verset 3 - Livre de l'Apocalypse, chapitre 20: versets 12 et 15
( 7 ) - La Bible, livre de l'Apocalypse, chapitre 20: verset 6
( 8 ) - La Bible, livre de l'Apocalypse, chapitre 21: versets 1 et 4
( 9 ) - La Bible, évangile de Jean, chapitre 10, verset 9
( 10 ) - La Bible, livre des Actes de apôtres, chapitre 2, verset 21
( 11 ) - La Bible, psaume 23
( 12 ) - La Bible, livre de l'Apocalypse, chapitre 21: verset 1

Sources / Références

- Effondrement : comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie - Jared Diamond - Editeur Gallimard, 2006 - 2009, 873 pages
- Requiem pour l'espèce humaine - Clive Hamilton - Editeur Les Presses de Sciences Po, 2013, 265 pages
- Comment tout peut s'effondrer. Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes - Pablo Servigne et Raphaël Stevens - Postface d'Yves Cochet, ancien ministre de l'Environnement et président de l'Institut Momentum - Editeur Les Éditions du Seuil, 2015, 304 pages
- Discours de Greta Thunberg au Parlement Européen de Strasbourg - 16 avril 2019
- Les limites à la croissance" (rapport Meadows, commandité par Le Club de Rome) - Dennis Meadows, Donella Meadows, Jørgen Randers, William W. Behrens III (Chercheurs au M.I.T. Massachusetts Institute of Technology) - 1972, 205 pages
- Le syndrome du Titanic - Nicolas Hulot - Editeur Calmann-Levy, 2004, 242 pages
- Le syndrome du Titanic 2 - Nicolas Hulot - Editeur Calmann-Levy, 2009, 198 pages
- Manuel de transition : De la dépendance au pétrole à la résilience locale - Rob Hopkins - Editeur Ecosociete Eds, 2010, 216 pages

retour accueil retour haut de page